Tesla, Renault et Dacia dans la ligne de mire : BYD veut conquérir l’Europe !

3807
BYD
BYD

L’un des plus grands constructeurs automobiles chinois, BYD (Build Your Dreams), a récemment annoncé son intention de poursuivre son expansion mondiale en matière d’exportation de véhicules électriques, notamment vers le Vieux Continent. 

En effet, BYD, l’un des plus grands rivaux de Tesla, a pour objectif de commencer à livrer ses véhicules hybrides rechargeables et 100% électriques dans plusieurs pays européens, notamment en Allemagne et en Suède. Les véhicules électriques BYD arriveront en Europe, à partir d’octobre de cette année, avec des livraisons à partir du quatrième trimestre 2022.

BYD, qui a produit près de 200 000 voitures électriques rien qu’en 2022, propose actuellement les modèles Seal, Atto-3 et Dolphin. Le Dolphin devrait arriver au Japon en 2023. Le chinois BYD a de grandes ambitions en Europe. Il veut se tailler la plus grande part possible du marché avec ses voitures à batterie. BYD peut fournir ses propres batteries Blade pour ses voitures électriques, fabriquées par sa division BYD Electronic. Il convient de mentionner qu’aucune information officielle n’a été divulguée quant aux modèles qui seront vendus dans l’UE.

Dacia Spring menacée : Nio débarque en Europe avec des voitures électriques ultra abordables !

Le fabricant chinois Nio prépare deux nouvelles marques qui seront lancées en 2024, dont le prix sera inférieur à 15 000 euros.

Nio, la marque automobile chinoise basée à Shanghai spécialisée dans les véhicules électriques performants, compte rendre les choses très difficiles pour les constructeurs européens comme Dacia. Concrètement, la firme chinois proposent un nouveau modèle, baptisé Firefly dont le prix sera inférieur à 15 000 euros.

Nio est encore une marque peu connue en Europe, mais son ambition est de devenir une référence mondiale des véhicules alimentés par des batteries au lithium. Pour ce faire, la marque doit achever son expansion en Europe, marché pour lequel elle envisage de lancer deux sous-marques spécifiques, ALPS et Firefly, à travers lesquelles elle commercialisera des voitures électriques bon marché. Pour le moment, Nio commercialise une seule voiture en Europe, en l’occurence la ES8, ce modèle classé haut de gamme est vendu à 60 000 euros.

ALPS commencera à opérer en Europe à partir de 2024. Le prix estimé de ses véhicules de moyen de gamme se situera entre 20 000 et 45 000 euros. Pour les offres plus abordables, la marque Firefly proposera des véhicules avec des tarifs compris entre 15 000 et 30 000 euros.